Francis Langston un jeune talent de Toronto

Rédigé par le 11 avril 2018

A seulement 16 ans, Francis Langston vient de sortir le clip de son nouveau single « Fall From Grace ». A l’image de sa ville, il est un artiste créatif et multi-facettes. Auteur, compositeur, multi-instrumentiste et photographe, il s’inspire du hip-hop, de l’électro et du jazz mais aussi des boutiques vintage et des espaces artistiques de Toronto.

Son nouveau single « Fall From Grace » est un mélange hypnotique et éthéré de musique électronique avec des basses appuyées, qui a été produit par Pops (connu pour ses collaborations avec Kendrick Lamar et Schoolboy Q) et Mikhail (qui a travaillé avec Drake et Lil Wayne). Un résultat rythmé et envoûtant qui est accompagné d’un clip très cinématographique.

Un style propre à lui

La vitalité du quartier de Kensington Market est la toile de fond créative derrière le nouvel artiste de Toronto, Langston Francis. S’inspirant de toutes les musiques et cultures à multiples facettes de cette communauté, Langston a grandi dans un monde de hip hop, d’électronica et de jazz, de boutiques vintage et d’espaces d’art – autant d’influences qui ont façonné sa créativité: lui-même dans tous les aspects de l’art, et même la musique est une expérience très visuelle.  »

La démarche artistique de Langston le propulse à apprendre de multiples instruments (y compris la guitare et le piano) et tandis qu’il est un artiste talentueux, c’est dans le studio où Langston se sent le plus à la maison. Il a peaufiné sa voix distincte et son écriture prolifique, jouant avec des pitchs et des progressions d’accords à volonté, et créant son empreinte sonore unique.

Langston a insufflé ce style artistique dans son premier single « FCKD IT UP ». Mélange hypnotique de synthétiseur éthéré, d’électro et de rythmes heavy bass, il reflète les racines de Langston et le paysage sonore palpitant de la ville qu’il appelle sa maison.

S’inspirant de tous les aspects du monde de l’art, Langston peut souvent être trouvé avec un appareil photo en train de créer et d’exprimer sa vision artistique à travers le film. « Ce que je fais avec l’appareil photo se connecte à ce que je fais avec mon micro », dit-il, « je veux capturer toutes les choses cool que les gens ne voient ou n’entendent pas et les mettre dans une chanson ou une image. »

Sur « FCKD IT UP », les paroles – qui ressemblent à un dialogue interne – abordent les doutes que beaucoup d’entre nous ont sur la formation d’une relation engagée. Comme le titre le suggère lui-même, Langston, tout comme ses héros musicaux, n’est pas un fan de la sécurité. « En ne suivant aucun plan, » dit Langston, « je laisse mes instincts m’aider à dire ce que je veux dire sans penser à ce qui est là-bas ou à la catégorie dans laquelle ma musique est supposée être. »


Les avis des auditeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.


A l'antenne
TITRE
ARTISTE

Background