La brasserie Mira se lance dans le cola et la limonade

Rédigé par le 12 avril 2018

Situé à La Teste-de-Buch sur le bassin d’Arcachon, Mira commercialise cette fin de semaine son cola et sa limonade, toujours à base d’eau de source du Bassin. Créée il y a deux ans par Jacques Bellec et Aurélien Rey, deux entrepreneurs originaires et mordus du bassin d’Arcachon. Pour parfaire leur gamme de boisson, le cola et la limonade Mira sont en cours de production. Les premières bouteilles (25 cl) sont disponibles, cette fin de semaine, chez leurs clients, grande distribution, cavistes, restaurateurs.

Les origines de Mira

Musiciens dans l’âme – l’un joue de la guitare, l’autre de la batterie – Jacques Bellec et Aurélien Rey aiment suivre leur inspiration. C’est ainsi qu’ils décident un jour de porter leur bière à l’édifice régional girondin en créant un produit convivial et rassembleur à leur image. En effet, c’est lors d’un voyage dans le grand Nord Canadien que Jacques et Aurélien décident de se lancer dans un projet commun. Ils décident d’ouvrir une micro-brasserie à leur retour, sur le Bassin d’Arcachon, pour réinventer la bière. C’est donc, tout naturellement, que la brasserie Mira, du latin mirabilia, qui signifie « merveille », naît en 2015. Situé sur la zone artisanale de La Teste-de-Buch, la brasserie se compose de l’usine de production, d’un pub qui fait aussi salle de concert, de studios d’enregistrement pour les groupes de musique, et d’une boutique.

 

Les cabinets de curiosité

L’univers poétique de Mira est inspiré des cabinets de curiosités ou « chambres des merveilles » des siècles passés. Ces ancêtres des musées avaient été créés afin de transmettre aux quelques visiteurs chanceux l’amour de l’art et de la découverte, tout comme Jacques et Aurélien veulent partager leur passion pour le houblon. Dans ce contexte, Mira choisit pour emblème la chimère, cet animal imaginaire à deux têtes, intrigante gardienne de notre brasserie. La chimère symbolisait au Moyen-Âge la tentation et les désirs irréalisables… enfin, pas si irréalisables que ça pour Jacques et Aurélien dont l’objectif depuis le début est de fabriquer un produit authentique et local.

Après avoir gravi quelque fois la dune du Pilat et barboté un peu dans les eaux arcachonnaises, le résultat est là : leur bière est  non filtrée, non pasteurisée, et uniquement élaborée à partir de produits de première qualité, et donc artisanales  – malts, houblons, levures, plantes aromatiques, épices et tripes de ses créateurs. Inspirée par le bassin, elle a le goût du pays !

Jacques Bellec et Aurélien Rey envisagent déjà le développement de Mira avec la distillation de gin et whisky, en 2019.


Les avis des auditeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.


A l'antenne
TITRE
ARTISTE

Background